Archives mensuelles : juin 2016

Pronostics payants ? Attention aux arnaques !

Des offres de gains aux courses alléchantes !

Je reçois, presque chaque jour, des offres de différents pronostiqueurs tous meilleurs les uns que les autres. Pour des prix d’abonnement allant de quelques dizaines d’euros à plusieurs centaines (!!!), ces gens là affirment être capables de dénicher les chevaux « malins » qui vont vous enrichir.

Pour étayer ses affirmations, chacun publie des résultats positifs qui donnent le vertige… J’ai vu des sites de vente de méthodes PMU revendiquer des rentabilités supérieures à 200 % !! Vous comme moi, nous savons que sans une chance démoniaque, cela n’est pas possible.

Les rapports, jamais la somme jouée…

Ce pronostic du Quinté, accompagné d’une analyse des chances de chaque partant, a déjà rapporté plus de 2 722€ au Tiercé/Quarté/Quinté ce mois-ci, et ce n’est pas fini !

Ah oui, c’est super ! Mais combien faut-il jouer, quelles combinaisons, quel montant investir ? Pour le savoir, vous devrez débourser 34,90 euros par mois, et peut être (ou pas…) appliquer une montante aléatoire.

Honnêtement, si vous aviez une méthode sûre, que vous pourriez vendre sans rougir de votre impudence, qui vous rapporterait près de 3 000 euros par mois, iriez-vous la commercialiser ? Perdriez-vous des heures quotidiennes à rédiger des emails publicitaires pour harceler les joueurs afin de vendre votre soupe ? Non, il suffirait de jouer vos pronostics pour en vivre très correctement !

Le partage par bonté d’âme ?

L’argument souvent donné par ces pronostiqueurs, pour expliquer leur partage de la connaissance des gagnants, est de vous affirmer qu’ils sont « gentils » dans l’âme, qu’ils veulent aider les pauvres turfistes en perdition. Mais bien sûr, votre argent est le bienvenu pour payer les pronostics !

N’oubliez pas que plus de joueurs ont un tuyau, plus la cote du cheval concerné va baisser et devenir donc beaucoup moins intéressante. Si je détecte un cheval particulièrement bien engagé, avec une belle cote et une chance de s’illustrer, je n’en parlerai qu’à mes « amis » de PMU, juste avant de jouer, tout en précisant que ce n’est qu’un sentiment personnel qui n’engage que moi. Je ne vais pas le clamer haut et fort à des centaines d’abonnés qui vont prendre des risques, mais aussi faire baisser une cote intéressante

Les logiciels ne sont pas magiques !

En parallèle de ces pronostiqueurs à la petite semaine, d’autres sites proposent des logiciels turf perfectionnés, destinés à établir votre propre prono en disposant de toutes les données cheval/course/jockey/conditions… J’ai testé, et c’est d’une efficacité redoutable si vous ajoutez le facteur humain.

En effet, ces logiciels intègrent toutes les données de plusieurs années de courses, avec tous les paramètres qui peuvent permettre de faire le bon choix. Mais c’est toujours le facteur « temporisation humaine » qui fera de vous le gagnant : les chevaux, tout comme les êtres humains, ne sont pas faciles à réduire en équation !

Ces logiciels sont souvent (très) chers, mais permettent effectivement de gagner énormément de temps pour croiser les données. Avec un peu de patience et de temps, vous aurez les mêmes données gratuitement en visitant les meilleurs sites d’information sur le turf !

Et surtout… JOUEZ COMME VOUS AIMEZ !

Impossible Quinté à Nantes aujourd’hui

Moins de partants dans le quinté rend le pronostic plus facile…

Et bien NON ! Lorsqu’il s’agit d’un handicap comme ce Grand Prix Synergie aujourd’hui à Nantes, le fait qu’il y ait si peu de partants en lice ne fait que réduire un tout petit peu les risques. Ils étaient 14 engagés jusqu’au forfait du 8 Indian Walk, et sous réserve de nouveaux forfaits, ils ne seront donc plus que 13 à s’aligner dans les stalles.

Certains y verront un « signe » provocateur de chance, mais reste que si le handicapeur a bien fait le « boulot« , ce sont 13 gagnants potentiels ! Et si les entraineurs ne se sont pas précipités à engager leurs champions dans cette course événement, malgré une allocation totale de 52 000 euros (classique dans les quintés Handicap de plat), c’est peut être que cette épreuve est plus compliquée qu’il n’y parait.

Moins de chevaux au départ = rapports plus bas pour les parieurs !

Moins il y a de partants, plus les parieurs vont répartir leurs mises sur les chevaux restant au départ. Résultat ? Les cotes sont obligatoirement plus basses ! De plus, il est plus aisé de faire des combinaisons avec des allonges, en éliminant simplement les concurrents qu’on estime comme « impossibles » (pas facile dans un handicap !). Moralité, il y a donc plus chances que la combinaison gagnante soit trouvée par beaucoup de joueurs, d’où une « chute libre » des rapports.

Pour ma part, j’estime qu’on se moque un peu du parieur en maintenant cette épreuve comme support du quinté. C’est pour cette raison que non seulement je ne ferai pas de pronostic, mais également que je ne jouerai aucune formule de pari classique des courses événement (Tiercé, Quarté, Quinté). Trop de risques pour des rapports moindres, le jeu n’en vaut pas la chandelle !

Je me contenterai d’un pari « imbécile« , en prenant pour base le 5 Cabidochop (cheval de coeur, et j’ai beaucoup d’estime pour le travail d’Alain Chopard) puis un autre cheval « fétiche« , le 10 Divin Léon, un vieux serviteur de 8 ans bien connu dans ce genre de handicap, et largement à la hauteur de ce lot peu relevé. Jeu en simple Gagnant/Placé, couplé et voilà, peu d’enjeu, juste le plaisir de regarder la course !

LE QUIZ DU TURFISTE !
Testez vos connaissances

Recevez la Lettre d’Informations Hippiques

Dernière minute !

 

Informations légales



Les jeux en ligne sont STRICTEMENT INTERDITS aux personnes âgées de moins de 18 ans.

lutte contre addiction aux jeux en ligne

Jouer comporte des risques : endettement, dépendance, isolement...

Appelez le :
09 74 75 13 13
appel non surtaxé

1PariSportifs.com fait l'objet
d'une déclaration auprès de la CNIL.
N° déclaration 1437345